Le Golfe du Morbihan 

Le Golfe du Morbihan s'ouvre sur la Baie de Quiberon par un étroit passage  de 900 mètres entre la pointe du phare à Port Navalo
et la pointe  de Kerpenhir à Locmariaquer.
C'est une distance d'un soixantaine de km par la route à partir Port-Navalo pour atteindre Locmariaquer.
Long de 20 km pour 15 de large, le Golfe du Morbihan qui s'étend sur 11 500 hectares est peu profond sauf dans certaines passes près de Port Navalo où les courants frayent leur chemin dans des profondeurs d'environ 35 mètres.

Il a donné son nom (Mor Bihan : petite mer) au département qui l'accueille, cette véritable mer intérieure de 200 km de littoral découpé donne à toute la région son caractère unique.
La mer qui pénètre ainsi le Golfe y trouve un véritable labyrinthe constitué de criques, de pointes, de rochers et de très nombreuses îles.  Le Golfe compte en effet plus de 40 îles dont les 2 plus grandes sont l'Ile aux Moines et  l'ile d'Arz.

 

 

2 fois par jour, le flux arrive de Mor Bras (la mer grande) pour remplir le golfe,
 les courants contourent les rochers et les iles et submergent leurs parties basses pour arriver 2 heures plus tard à Vannes.
 
 Certaines iles sont accessibles à pied à marée basse. (Ile Tascon, ile de Berder ...)

11 500 hectares ouverts aux eaux salées du large et aux eaux douces des rivières d'Auray, de Noyalo et de Vannes.

 

Les conditions de navigation, parfois difficiles,
 (les courants par forte marée y sont d'une force rare,

jusqu'à 11 noeuds à certains passages resserrés)
n'empêchent pas les nombreux plaisanciers de croiser

les pêcheurs professionnels ou les vedettes d'excursions

qui emmènent les nombreux  touristes visiter les iles.

La pénétration de la mer dans les terres confère au climat une

douceur exceptionnelle. 
Le climat offre aux oiseaux migrateurs un havre paisible

où setrouventde nombreuses réserves.
 Il offre également à la végétation l'occasion de se distinguer par

son originalité : l'hortensias bien sûr,
mais aussi les mimosas côtoient magnolias, lavandes, chênes-lièges,
camélias et même palmiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans oublier cet incroyable patrimoine historique,

irrésistible invitation à découvrir ses villes d'art et d'Histoire,

ses petites cités de caractère  ses ruelles moyen-âgeuses emplies

d'ateliers d'artistes et d'artisans ; ses magnifiques châteaux, ses

moulins, et ses monuments mégalithiques.

Voir les photios de Vannes

Hortensias

Passage vers Berder

Les remparts de Vannes

Le château de Suscinio

L'Ile aux Moines

Le Passeur des Iles

L'entrée du Golfe

ostréiculteurs 

Le Héron

Maisons Bretonnes